Brèves
Menace pour YouTube ? Facebook lance Watch, un espace pour les vidéos Google lance Gradient Ventures, un fonds de capital-risque axé sur l'IA Le Maroc va accueillir la plus grande usine de dessalement au monde Yahoo s’imagine écouter ce que vous dites dans la rue pour afficher des pubs L’Allemagne veut que 100 % des voitures vendues soient électriques en 2030 L’adieu au laptop : le prochain Dell XPS 13 devrait être un PC hybride 2-en-1 La Chine expérimente les séjours spatiaux plus longs Trente pays ont ratifié la Charte de Lomé sur la sécurité maritime Un bug sur FIFA Ultimate Team gâcherait le jeu depuis 7 ans L’Inde impose un « bouton de secours » sur tous les mobiles à partir de 2017

Le Centre du riz pour l’Afrique  pointe du doigt les conditions de production et de conservation de cette denrée parmi les plus consommées sur le continent africain. Des recherches ont conclu qu’il y a des pays asiatiques qui enverraient en Afrique du riz de qualité « inférieure à la normale ». Pour ce qui est de la conservation, elle durerait une période assez longue, avec l’utilisation de produits chimiques dangereux pour la santé.C’est dans un communiqué du 7 juin 2016 que  le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice), interpelle les pays africains sur la qualité du riz importé en provenance de l’Asie.

 

Par ailleurs, des craintes existent quant à l’autosuffisance en riz des pays africains. AfricaRice souhaite « avertir ses États membres qu’il a récemment reçu des informations crédibles sur les plans de la Thaïlande d’exporter en mai et juin 2016 11,4 millions de tonnes de riz des stocks du gouvernement. Bien qu’il puisse paraître irréaliste d’exporter 11,4 millions de tonnes pendant deux mois seulement, il s’agit là d’une véritable épée de Damoclès au-dessus du secteur rizicole en Afrique, puisque l’Afrique pourrait être utilisé encore comme un dépotoir si l’on n’y prend pas garde.»

 Alors, même si les prix du riz local sont élevés, le centre recommande de le privilégier.

 

 Le Centre du riz pour l’Afrique est une institution multilatérale basée à Abidjan, qui œuvre dans la sécurité alimentaire et la rentabilité du secteur rizicole en Afrique.

 

Dernières publications

  • Exposition de l'oeuvre ''Allemagne en valise''
    Exposition de l'oeuvre ''Allemagne en valise''
  • Coopération ALLEMAGNE-TOGO
    Coopération ALLEMAGNE-TOGO
  • Nouvelle aérogare de Lomé
    Nouvelle aérogare de Lomé
  • Le visage de l'arbitrage féminin togolais
    Le visage de l'arbitrage féminin togolais
  • Souvenir de Nouna (Burkina)
    Souvenir de Nouna (Burkina)
  • Le président de la presse togolaise donneur de sang
    Le président de la presse togolaise donneur de sang
  • Un forage de 6 mètres au cimetière pour arroser des légumes
    Un forage de 6 mètres au cimetière pour arroser des légumes
  • Les  sept (7) membres de  la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées
    Les sept (7) membres de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées
  • La  Banque Mondiale finance le Centre d’Excellence Régional en Science Aviaire (CERSA)
    La Banque Mondiale finance le Centre d’Excellence Régional en Science Aviaire (CERSA)